COMPENSATION DE LA HAUSSE DE LA CSG : LES FONCTIONNAIRES PÉNALISÉS

Qu’est-ce que la CSG ?

Pour tous les salariés, la CSG a augmenté Le 1er janvier 2018, de 1,7 point (+22%), passant de 7,5% à 9,2%.

Cette hausse est automatiquement compensée, pour les salariés du privé, par la suppression des cotisations chômage et maladie (représentant 3,15%). Cette mesure devant même permettre selon le gouvernement d’augmenter de 1,45% leur pouvoir d’achat.

En revanche, les fonctionnaires n’étant pas assujettis aux cotisations chômage et maladie, la perte sèche de rémunération s’élève à 1,7%.

C’est pourquoi, les agents publics des trois versants de la Fonction publique bénéficient désormais d’une indemnité compensatrice permettant de neutraliser cette hausse de cotisation.

Elle est versée depuis janvier 2018.

Mais ce n’est pas suffisant pour combler la perte ; le Gouvernement a donc décidé la suppression de la contribution exceptionnelle de solidarité (CES) de 1 %.
Pour FO, ce mécanisme compensateur ne saurait faire oublier les problèmes de fond que soulève la CSG.

Pour en savoir plus sur la CSG, télécharger le dossier spécial ci-dessous (6 pages) ICI