DÉCLARATION CONGRÈS ROUEN DU 14 AU 18 JANVIER 2019

TOUS EN GRÈVE !
TOUS À MATIGNON LE 7 FÉVRIER POUR ALLER CHERCHER L’ARGENT !
POUR ALLER CHERCHER L’ENSEMBLE DES REVENDICATIONS !

CONFRONTÉS au blocage de la revalorisation du point d’indice depuis 10 ans, qui a provoqué chez les fonctionnaires une baisse de 18 % de leurs traitements.

PROVOQUÉS par le refus d’augmentation des salaires pour les fonctionnaires, alors que la police et les agents des impôts, obtiennent justement, une hausse de salaire car, dixit le Ministre DARMANIN : « Ils n’ont pas fait grève permettant ainsi la mise en œuvre du prélèvement à la source » !

EXCÉDÉS par les politiques successives de destruction et privatisation des services publics, dont la forme à l’hôpital s’inscrira dans la mise en œuvre de la loi Santé, ils ont également dénoncé les fusions forcées d’intercommunalité et la création de communes nouvelles.

DÉTERMINÉS plus que jamais à définir dans le plus grand des détails, l’élaboration du cahier de revendications ;

LES 1020 DÉLÉGUÉS du Congrès des syndicats de Force Ouvrière dans les hôpitaux, EHPAD et collectivités territoriales, s’engagent à préparer dans chacun de leur établissement, les Assemblées Générales des personnels, avec tous ceux qui sincèrement entendent revendiquer :

  • La hausse immédiate des traitements, salaires et pensions de 18 % ;
  • L’abrogation des mesures PPCR d’individualisation, de destruction des carrières ;
  • La titularisation des contractuels ;
  • Abrogation du jour de carence ;
  • Le maintien de nos mille hôpitaux publics, de toutes nos maisons de retraite publiques pour lesquelles nous exigeons l’application immédiate et inconditionnelle du ratio un agent / un résident ;
  • La suppression des ARS agences de la réduction du service public hospitalier ;
  • L’abandon des projets de fusion des départements, des projets d’intégration des départements et des métropoles ;
  • L’abandon du transfert de la compétence aux EPCI ;
  • L’abandon du projet de Loi Santé et du projet de réforme de la Fonction Publique, de la retraite universelle par point.

Parallèlement, la mobilisation spontanée d’une population qui a osé laisser éclater sa colère sans demander d’autorisation à personne, nous place devant nos responsabilités.

Dans ce contexte, les 1020 délégués du congrès FO décident de se mobiliser pour répondre à l’appel à la grève d’une semaine à compter du 3 février qui culminera le 7 février dans la montée à Matignon des personnels de tous nos établissements hospitaliers, de toutes nos collectivités territoriales.

Télécharger la déclaration FO ICI