SOUTIEN AUX PERSONNELS ENSEIGNANTS, ADMINISTRATIFS ET TECHNIQUES DE L’ESAD DE SAINT-ÉTIENNE

ÉCOLE SUPÉRIEURE D’ART ET DESIGN DE SAINT-ÉTIENNE (ESDASE)
le 14 février 2019,

Nous, enseignants, personnels techniques et administratifs de l’ESADSE sommes solidaires les uns des autres et nous ne pouvons accepter qu’un management brutal amène des conditions de travail délétères et une souffrance au travail signalées à plusieurs reprises par le personnel – ce dont témoigne le turn over des équipes administratives.

Comme pour Anthony Vérot, les recrutements et les renouvellements de contrat de nos collègues précarisés se font dans ces conditions discrétionnaires inacceptables les plaçant dans des situations humaines critiques. Il devrait être évident que les recrutements se fassent en tenant compte des orientations pédagogiques partagées des équipes, dans des temporalités cohérentes avec le calendrier de l’école.
Aussi, la création d’un poste de direction des formations sans concertation au préalable (au conseil d’école, avec les équipes) est inappropriée dans un contexte où des postes d’enseignement ne sont pas renouvelés, alors qu’année après année les équipes alertent sur le manque de personnel technique et d’enseignants, pour suivre convenablement les étudiants, à la hauteur des ambitions affichées pour l’école.
Enfin, les équipes techniques constatent bien trop souvent être devenues des prestataires de service, dont les missions ne sont plus celles d’accompagnement pédagogique mais bien de production de projet coûte que coûte.

Nous ne pouvons admettre que Marc Monjou qui a oeuvré à structurer la recherche soit écarté avec un tel mépris. L’intention de placer la recherche-école sous la tutelle d’une seule personne, ou sous la tutelle de la recherche-cité, va à l’encontre de la communauté des professeurs et de l’idée même de ce qu’est une école d’art. Notre école tire sa richesse de la diversité des pratiques des enseignants, le pôle recherche doit en être l’émanation.

Il faut que les équipes administratives, enseignantes, techniques, et les instances collectives – Conseil d’École, Conseil de la Recherche, Conseil Scientifique – soient effectivement les organes consultatifs qui construisent les propositions qui seront délibérées au Conseil d’Administration.

Nous, personnels de l’école, avons des propositions à faire pour améliorer le fonctionnement de l’établissement car c’est nous qui la faisons vivre.

Nous devons être entendus par la direction générale.

Pierre-Olivier Arnaud
Damien Baïs
Emmanuelle Becquemin
Sandrine Binoux
François Brument
Jean-Luc Chalençon
Bernadette Côte
Denis Coueignoux
Alix Diaz
Rodolphe Dogniaux
Juliette Fontaine
Karim Ghaddab
Cécile Giraud
Benjamin Graindorge
Laurent Grégori
Rémy Hysbergue
Julie Jacob-Coeur
Eric Jourdan
Jean-Philippe Jullien
Denis Laget
David-Olivier Lartigaud
Fabrice Lauterjung
Vincent Lemarchands
Michel Lepetididier
Olivier Lellouche
Stéphane Lemercier
Bertrand Mathevet
Romain Mathieu
Christophe Marx
Kader Mokaddem
Marc Monjou
Jérémie Nuel
Valérie Orgeret
Jean-Claude Paillasson
Séverine Palusci
Emilie Perotto
Jacques-Daniel Pillon
Vincent Rivory
Philippe Roux
Anouk Schoellkopf
Lucile Schrenzel
Eric Suchère
Magali Théoleyre
Anthony Vérot

Le Groupement Départemental des syndicats FO des Territoriaux de la Loire apporte son soutien aux personnels enseignants, administratifs et techniques de l’École Supérieure d’Art et Design de Saint-Étienne ayant dénoncé leurs mauvaises conditions de travail, le management violent dont ils sont victimes et la souffrance au travail qui en résulte.

 

Le Groupement Départemental des syndicats FO des Territoriaux de la Loire s’associe pleinement à leur déclaration et condamne avec la plus grande fermeté les agissements qui ont conduit à cette déplorable situation.

 

Le Groupement Départemental des syndicats FO des Territoriaux de la Loire partage la demande d’écoute, de respect et de concertation des personnels de l’ESADSE et rappelle les revendications que ce syndicat porte pour l’ensemble des agents :

– lutte contre le harcèlement moral sous toutes ses formes
– véritable autonomie des écoles d’art et transformation de leur statut

– titularisation ou CDIsation de tous les contractuels
– réforme du statut des enseignants artistiques
– respect des instances paritaires et des organes consultatifs