VACCINATION DES AGENTS TERRITORIAUX CONTRE LA COVID-19 PAR LA MÉDECINE PRÉVENTIVE : LA CIRCULAIRE EST PUBLIÉE

Une note d’information de la DGCL du 9 mars 2021 précise les modalités de mise en oeuvre de la stratégie nationale de vaccination contre la COVID19 dans les services de médecine préventive relevant de la Fonction Publique territoriale.

Depuis le 25 février dernier, les médecins du travail du secteur privé peuvent procéder en entreprise à la vaccination des salariés éligibles au moyen du vaccin AstraZeneca. Les employeurs territoriaux peuvent désormais également contribuer à la stratégie nationale de vaccination pour les personnes éligibles.

La vaccination peut être organisée par les employeurs territoriaux par l’intermédiaire des médecins de prévention ou être délégué à un prestataire. Les médecins de prévention doivent respecter la priorisation de vaccination des publics cibles. Le service de prévention devra disposer des moyens matériels et humains adaptés à l’exercice des vaccinations.

Les agents territoriaux éligibles prioritairement à la vaccination sont les personnes âgés de 50 à 64 ans inclus, présentant une comorbidité. En aucun cas, il ne doit s’agir pour les employeurs territoriaux de mettre en place  une campagne de vaccination auprès de personnel qu’ils auraient eux-mêmes identifiés. La vaccination des agents concernés repose sur le volontariat. Une visite pré vaccinale devra être organisée par le médecin de prévention. La vaccination s’opère sur le lieu de travail et ne donne droit à aucune récupération. Les employeurs territoriaux doivent informés l’ensemble de leurs agents de la possibilité de vaccination en rappelant le public cible défini et les principes de vaccination.